Home AFRIQUE “Soutenez notre lutte au Soudan et nos manifestations ici ! Pour la...

“Soutenez notre lutte au Soudan et nos manifestations ici ! Pour la chute d’Al Bashir et de son régime!”

SHARE

Ligue Communiste des Travailleurs, section belge de la LIT-QI

BRUXELLES 02/03- Des centaines de membres de la diaspora soudanaise venus de Hollande, du Royaume-Unis, d’Irlande, d’Allemagne, de France et de Norvège ont participé à une manifestation devant la commission européenne à Bruxelles pour exiger le départ du dictateur Al Bashir.

STOP À LA RÉPRESSION DES MANIFESTATIONS AU SOUDAN !
RUPTURE DES RELATIONS DU GOUVERNEMENT BELGE AVEC LE RÉGIME D’AL BASHIR !
ACCUEIL ET RÉGULARISATION DES RÉFUGIÉS SOUDANAIS !
AL BASHIR DÉGAGE !

Voici notre tract distribué lors de cette manifestation (english below):

“Soutenez notre lutte au Soudan et nos manifestations ici ! Pour la chute d’Al Bashir et de son régime!”

Nous reproduisons ci-dessous une déclaration de l’Association de la Communauté Soudanaise du Merseyside, Royaume Unis, janvier 2019

Le régime se maintient depuis 30 ans, ils ont procédé à un coup d’État et ont trompé la population au sujet du système islamique. Il y a 21 ans, ils ont tué des gens au Soudan du Sud et ils ont divisé le pays. Ils ont tué 300 000 personnes au Darfour, au nom de l’islamisation.  Il y a aujourd’hui 2,5 millions de réfugiés déplacés à l’intérieur du Darfour. Beaucoup d’autres ont fui le pays. Le gouvernement a poursuivi son génocide dans les montagnes de Nouba, le Nil Bleu et Kardafan.

Ce régime est profondément impliqué dans la corruption et le pays a échoué dans tous les domaines de la vie, y compris dans les systèmes d’éducation et de santé. Si on ne fait pas partie du groupe dirigeant, on ne peut pas obtenir un emploi ni soins de santé ni éducation sans le payer. Le système bancaire s’est effondré et les gens ne peuvent pas obtenir du pain ni du carburant. Le pays a échoué et les gens sont descendus dans la rue en signe de protestation parce que leurs conditions de vie sont en danger et qu’ils ne peuvent plus continuer comme ça. Le gouvernement a réprimé les manifestations avec des balles réelles depuis le 19 décembre jusqu’à ce jour. Des tireurs embusqués ont abattu 45 personnes, et 800 blessés par balle sont arrivés à l’hôpital.

Le peuple soudanais n’abandonnera pas ; pour le moment, les gens manifestent de manière pacifique et demandent l’aide internationale. À moins que le gouvernement ne s’en aille, ce sera la catastrophe et la famine au Soudan. Ce gouvernement est la cause de la crise des réfugiés. Pour résoudre cette crise, le gouvernement doit partir. Nous disons donc au gouvernement britannique qu’il doit cesser toute relation avec Omar Al Bashir.

Stop aux ventes d’armes, au commerce et à l’aide à Bashir ! Omar Al Bashir doit partir !

 Stop au génocide !

 

Cette motion a été soutenue au Royaume-Uni par UCU Liverpool, NEU Stockport et Liverpool TUC, Old Swan Against the Cuts, International Socialist League. Nous proposons qu’en Belgique, les syndicats et toutes les organisations progressistes adoptent une motion comme celle-ci:

 

  1. Nous condamnons les attaques violentes et l’assassinat de manifestants soudanais à l’échelle nationale par l’armée et les miliciens du gouvernement d’Omar Al Bashir.
  2. Nous soutenons les manifestants, qui demandent du pain et du carburant et veulent en finir avec Al-Bashir et le régime.
  3. Nous demandons la libération des quelque 2 000 manifestants et dirigeants emprisonnés.
  4. Le régime d’Al-Bashir a fermé des écoles, des lycées et des universités pour tenter d’arrêter le soulèvement. Il a arrêté de nombreux écoliers, enseignants et étudiants universitaires, et il en a torturé et tué. Il a également arrêté de nombreux médecins.
  5. Il y a eu des manifestations de masse à travers le monde, aux Etats-Unis, en Europe et en Australie.
  6. Tous les Soudanais, y compris les étudiants, les enseignants et les médecins, ont le droit de manifester et de s’opposer à la dictature sans crainte de répression.
  7. Le gouvernement britannique doit cesser tout commerce et toute collaboration avec le Soudan, qui ne sont utilisés que pour acheter des armes. 66 % de tous les revenus du gouvernement vont à la « sécurité », c’est-à-dire à l’achat d’armes à l’Arabie saoudite et à la Chine, tandis que le Soudan envoie des troupes pour soutenir le génocide au Yémen.
  8. Nous nous engageons à soutenir et à faire connaître les campagnes soudanaises sur cette question, telles que Justice pour le Soudan, et nous demandons instamment à assister à des manifestations organisées par la communauté soudanaise.
  9. Nous appelons toutes les organisations du Labour et du mouvement syndical à soutenir et à divulguer notre motion, surtout en exigeant qu’Al-Bashir s’en aille, en condamnant l’assassinat d’étudiants et de manifestants, et en demandant au gouvernement de rompre toute relation avec le gouvernement soudanais.
  10. En outre, nous disons que les réfugiés sont les bienvenus ici.

****

“Support our struggle in Sudan and our demonstrations here ! Down with Al-Bashir and his regime”

 

We reproduce here a statement of the Merseyside Sudanese Community Association, in United Kindom, January 2019:

 

This regime has lasted for 30 years, they made a coup d’état and deceived the people about the Islamic system. 21 years ago, they killed people in South Sudan and the country separated. In the name of islamisation they killed 300,000 people in Darfur. Today there are 2.5 million refugees internally displaced people inside Darfur. Many others fled the country.

The government continued its genocide in Nuba mountains, Blue Nile, and Kardafan. This regime is deeply involved in corruption and the country has failed in all aspects of life, including education and health systems. If you are not part of the ruling group you cannot get a job, or health or education unless you pay for it.

The bank system has collapsed, and people cannot get bread or fuel. The country failed and people took to the streets in protest because their livelihood is in danger and they cannot continue any more like this.

The government responded to the demonstrations using live ammunition from 19th of December until today. 45 people have been shot by snipers shooting the demonstrators, about 800 are in hospital from gunshot wounds.

The Sudanese people will not give up now people are demonstrating peacefully, and they want international help. Unless the government goes there will be disaster and famine in Sudan.

This government is the cause of the refugee crisis. To solve that crisis the government has to go.

We therefore say to the British government stop all relations with Omar Al Bashir

 

End all weapons sales, trade and aid to BashirOmar Al Bashir must go! End the genocide!

 

This motion bellow was supported in United Kindom by UCU Liverpool, NEU Stockport and Liverpool TUC, Old Swan Against the Cuts, International Socialist League. We propose that in Belgium trade union and all progresist organisations  pass a motion like this:

1.    We condemn the violent attacks and nationwide killing of Sudanese demonstrators by the army and militia thugs of the Omar Al Bashir government.
2.    We support the demonstrators’ demands for bread and fuel and to bring down Bashir and the regimen.
3.    We demand the release of the estimated 2000 demonstrators and organisers who have been imprisoned.
4.    Al Bashir, to try to stop the uprising, has closed schools, colleges and universities, has arrested many students, teachers and academics, has tortured and killed some. It has also arrested many doctors.
5.    All Sudanese including students and teachers and doctors have the right to protest and oppose the dictatorship without fear of repression.
6.    The UK government must stop all trade and aid to Sudan, which is only used to buy weapons. 66% of all government revenues go to “security”, i.e. buying weapons from Saudi Arabia and China, while Sudan sends troops to support the genocide in Yemen.
7.    We condemn the attacks on education including closures of nurseries, schools and universities, and the attacks on, and detention of, students, teachers and academics.
8.    We agree to support and publicise (the Liverpool-led} Sudanese campaigns such as Justice For Sudan and urge attendance on demos organised by the Sudanese community. We support the Sudanese demonstrations across the world, including the USA, Europe and Australia.
9.      We call on all Labour and trade union movement organisations to support and develop this motion, above all by demanding Al-Bashir must go, condemning the killing of students and all demonstrators, and demanding the government break all relations with the Sudanese government.
10.  Further, we say refugees welcome here.

SHARE