Home ARGENTINE Pour la libération immédiate de Sébastián Romero!

Pour la libération immédiate de Sébastián Romero!

SHARE

Le 30 mai dernier, Sebastián Romero, ouvrier et militant politique, a été emprisonné en Uruguay, après deux ans de persécutions par le gouvernement et la police argentins. Sebastián, ex-délégué de Général Motors et militant du PSTU, est persécuté politiquement pour avoir participé, avec des milliers de travailleurs, à la manifestation contre la réforme des pensions, qui a signifié une diminution  brutale des revenus des pensionnés. Cette manifestation a été sauvagement réprimée par la police argentine et, avec d’autre, Sebastián a participé à la défense de celle—ci.

A travers la personne de Sebastián, le gouvernement argentin d’alors de Mauricio Macri, a tenté de diaboliser la mobilisation populaire légitime. Ainsi, pour s’être mobilisé pour défendre les retraités, Sébastien n’a pas vu sa famille depuis 29 mois, ni ses amis, ni ses collègues de General Motors ou ses camarades du PSTU. C’est pour la même raison que son camarade, Daniel Ruiz, a été injustement détenu pendant 13 mois à la prison de haute sécurité de Marcos Paz.

Aujourd’hui, Sebastián est un prisonnier politique, ce qui est inadmissible dans une société qui prétend être démocratique. Le gouvernement de l’Uruguay, présidé par Luis Lacalle Pou, doit immédiatement envoyer Sebastián dans son pays,  lui permettre une communication immédiate avec sa famille, et  il doit être immédiatement libéré par le gouvernement d’Alberto Fernandez et les tribunaux argentins.

Nous, signataires de cette lettre, demandons sa libération immédiate !

Premiers signataires :

Karim Brikci, délégué CGSP Hapital Brugman

Matthieu Lallemand, puériculteur, délégué CGSP commune d’Anderlecht

Hassan Elka, pour la délégation Vache Bleue

Yves Lodonou – délégué CGSP Molenbeek

Eric Buyl

Parti Socialiste de Lutte (PSL)

Ligue Communiste des Travailleurs (LCT)

Afrique Autrement

Sous l’arbre à Palabres

 

Vous pouvez envoyer votre adhésion et/ou celle de votre organisation à l’adresse suivante: contact@lct-cwb.be

Vous pouvez également y envoyer des photos de solidarité avec une copie à : libertadasebastianromero@gmail.com

 

SHARE