Inicio ETATS-UNIS George Floyd, présent! Dans le deuil et dans la lutte contre le...

George Floyd, présent! Dans le deuil et dans la lutte contre le racisme aux USA et dans le monde!

Ce lundi 25 mai, George Floyd, 46 ans, a été étranglé à mort par un policier le soupçonnant d’utiliser une fausse carte dans une supérette du Minnesota, aux États-Unis.

Par: Secrétariat des Noirs / PSTU, section brésilienne de la LIT-QI

Le meurtre a été enregistré et montre George menotté, face vers le sol, avec un policier agenouillé sur son cou. Étouffé par le policier, George s’est battu pour sa vie en disant qu’il ne pouvait pas respirer, mais le policier qui l’a étranglé, ainsi que les autres qui ont effectué l’opération, ont ignoré l’appel de George.

Les personnes qui ont enregistré la vidéo ont tenté d’arrêter le policier, tandis qu’un autre agent tenait les observateurs à distance. La torture policière a continué jusqu’à la mort de George.
Cet épisode est tragiquement similaire au meurtre d’Eric Garner, un homme noir agressé et immobilisé par plusieurs policiers new-yorkais,  soupçonné de vendre illégalement des cigarettes à des détaillants il y a six ans. Le policier qui a étranglé Eric à mort a été rapidement acquitté par la justice bourgeoise américaine. Les derniers mots d’Eric Garner étaient les mêmes que ceux de George Floyd: «I can’t breathe » («Je ne peux pas respirer»).

George est un  noir de plus assassiné aux États-Unis, en plein jour et devant des caméras de téléphones portables. Les policiers, sans aucune gêne, ont encore intimidé des personnes indignées par cette action violente et meurtrière. La police de l’impérialisme américain n’économise pas le recours à la violence contre les noirs, les hispaniques, les asiatiques de la classe ouvrière, même au milieu de la pandémie de COVID-19.

Un nouveau soulèvement aux États-Unis

Comme si la pandémie de COVID-19 qui a coûté la vie de noirs et de pauvres aux États-Unis dans une proportion extrêmement élevée [1], n’était pas suffisante, la police a intensifié la répression raciste contre les hispaniques et les noirs.
Mais le meurtre cruel de Floyd par la police du Minnesota a généré un soulèvement populaire explosif! Des centaines de personnes sont rapidement descendues dans les rues pour protester contre ce meurtre raciste. Les manifestations se sont généralisées, les manifestants ayant expulsé des véhicules de police qui tentaient de réprimer les manifestations.


Le soulèvement des noirs, blancs, hispaniques et des travailleurs contre la violence policière montre la voie de la lutte, non seulement contre le racisme, mais aussi contre la politique génocidaire des maires, des gouverneurs et du président Donald Trump au milieu de la pandémie COVID-19 .

Pour cette raison, au PSTU, nous réaffirmons notre indignation et notre rejet de ce meurtre, et offrons notre solidarité à leurs familles et un soutien inconditionnel aux luttes et aux soulèvements dans les rues du Minnesota et d’autres villes américaines.

Jusqu’à ce qu’ils cessent de nous tuer, de nous exploiter et de nous opprimer, nous ne cesserons pas de combattre le racisme et toutes ses formes de violence contre notre classe, au quatre coins du monde.

Le capitalisme et le racisme tuent! Mort au capitalisme et au racisme!
Justice et punition exemplaires pour les assassins de George Floyd!

[1] Voir: https://www.pstu.org.br/as-mortes-dos-negros-nos-eua-pela-covid-19/.