Home DÉCLARATION LIT-QI A bas la manœuvre impérialiste de Guaidó et Trump ! Maduro, dégage...

A bas la manœuvre impérialiste de Guaidó et Trump ! Maduro, dégage ! Ni Maduro ni Guaidó ! Solidarité des travailleurs du monde entier avec le peuple vénézuélien !

SHARE

Le 23 février est un moment clé pour la manœuvre impérialiste de Guaidó et de Trump sous la forme d’une « aide humanitaire » au Venezuela.

Guaidó profite du désespoir des masses vénézuéliennes pour acclamer hypocritement l’aide de l’impérialisme. Trump a embarqué cette aide sur des avions militaires. Les gouvernements d’extrême droite, tels que ceux de Duque en Colombie et de Bolsonaro au Brésil, coopèrent directement avec cette manœuvre, y compris le soutien militaire.

L’impérialisme n’a rien d’humanitaire. La misère à travers le monde est la responsabilité directe des multinationales impérialistes et de leurs gouvernements. Trump soutient carrément le massacre des Palestiniens par l’Etat d’Israël, ainsi que le coup d’Etat en Honduras. Il vocifère contre Maduro, mais il ferme la frontière étasunienne avec des troupes pour empêcher l’entrée de la caravane d’immigrants latinos. L’action humanitaire de l’impérialisme en Haïti n’était en réalité qu’une couverture pour treize ans d’occupation militaire par la Minustah, avec le soutien du gouvernement brésilien du PT.
Cette manœuvre de Guaidó-Trump vise à provoquer une rupture dans les forces armées vénézuéliennes et la déposition de Maduro.
L’objectif initial de Trump-Guaidó n’est pas une invasion militaire directe, susceptible de générer une guerre civile. La combinaison de la pression militaire et de la farce humanitaire consiste à forcer la démission de Maduro ou à provoquer une division dans l’armée vénézuélienne et à renverser ainsi Maduro. L’impérialisme n’exclut toutefois pas la possibilité d’une intervention militaire directe.
D’un côté, Maduro affirme cyniquement que le Venezuela n’a pas besoin d’aide humanitaire. C’est un mensonge. Les années de crise économique brutale ont conduit le pays à une situation très grave d’hyperinflation et de pénuries. Le peuple vénézuélien est désespéré, sans nourriture ni médicaments. La bourgeoisie dite bolivarienne, un secteur de la bourgeoisie qui s’est constitué et développé en parasitant l’Etat vénézuélien et dont Maduro est le représentant, est responsable de la crise actuelle. Eux, ils vivent dans la richesse ; pour eux, il n’y a pas de faim.
Pour nous, ce sont les masses vénézuéliennes qui doivent renverser la dictature meurtrière et corrompue de Maduro. L’héroïque peuple vénézuélien, qui a déjà mis en échec un coup d’Etat impérialiste, est maintenant dans la rue pour renverser Maduro. Nous participons aux mobilisations contre le gouvernement et nous défendons leur transformation en grève générale insurrectionnelle pour mettre fin à cette dictature. Guaidó et Trump ne veulent pas que ce soient les masses qui renversent Maduro, parce que cela pourrait leur échapper.
Nous dénonçons la manœuvre Guaidó-Trump. La chute de Maduro aux mains de l’impérialisme ne résoudra pas la situation des masses vénézuéliennes. L’exploitation capitaliste et impérialiste serait maintenue. La répression à l’égard du peuple vénézuélien serait maintenue.
Nous ne voulons pas un simple changement de patrons, un simple changement de dictateurs ; nous voulons mettre fin à l’exploitation et à la répression contre le peuple vénézuélien.
Nous aussi, nous disons : « Maduro, dégage ! » Mais nous disons en même temps : « L’impérialisme hors du Venezuela ! Ni Maduro ni Guaidó !
Le Venezuela a besoin d’un changement profond, qui doit commencer par l’aide humanitaire, mais ne doit pas s’arrêter là. Pour mettre fin à la misère au Venezuela, il est nécessaire de renverser Maduro et de former un gouvernement des travailleurs, un gouvernement qui rompt avec l’impérialisme, qui ne paye pas la dette extérieure et qui met l’économie et la production du pays au service de la satisfaction des besoins de la population.
L’aide humanitaire doit venir des travailleurs du monde entier pour les travailleurs du Venezuela. Sans passer par le contrôle de Trump, de Duque ou de Bolsonaro. Sans passer par le contrôle de Maduro. Nous appelons les syndicats et les organisations du monde entier à dénoncer la manœuvre de Guaidó et de Trump et à se coordonner avec les syndicats et les organisations sociales des travailleurs vénézuéliens pour organiser le soutien à ce peuple en souffrance.

Ligue Internationale des Travailleurs
Quatrième Internationale
le 22 février 2019

L’impérialisme hors du Venezuela !
Non à la manœuvre de Guaidó-Trump !
Maduro, dégage !
Pour un gouvernement des travailleurs au Venezuela, qui rompt avec l’impérialisme !
Toute la solidarité des travailleurs envers le peuple vénézuélien !
SHARE