Home ESPAGNE Rejet absolu de l’attentat à Barcelone

Rejet absolu de l’attentat à Barcelone

SHARE

17.8.2017

Voici une déclaration de Corriente Roja, le parti espagnol de la LIT-QI

Ce jeudi après-midi, la Rambla de Barcelone est devenue le théâtre d’un authentique massacre. L’attentat commis par le lancement d’une camionnette à pleine vitesse contre une foule a laissé, au moment de la publication de cette note, un bilan de 13 morts et des dizaines de blessés. Tout indique que cet acte barbare, lâche et injustifié, a été perpétré par Daesh ou ses partisans.

En tant que Corriente Roja, nous répudions énergiquement cet attentat et  sommes solidaires avec les victimes et leurs proches. Ces attentats, auxquels l’Europe commence malheureusement à s’habituer, méritent le rejet total des organisations de travailleurs et des mouvements sociaux. Les morts d’aujourd’hui n’ont absolument aucune responsabilité dans les politiques de guerre, de racisme et de pillage des gouvernements européens. Daesh montre à nouveau, comme il l’a fait en Syrie ou en Irak, qu’il dirige toujours ses armes contre les gens ordinaires.

Cet attentat ne sert qu’à renforcer les politiques les plus réactionnaires de nos propres gouvernements ; lesquels, dans le cadre de la rhétorique antiterroriste, profitent de la situation pour fermer encore davantage les frontières et accroître la persécution contre les travailleurs immigrés. Le racisme et l’extrême droite (de plus en plus l’apanage de gouvernements européens) et le djihadisme vont la main dans la main. Il y a quelques jours à peine, les fascistes étasuniens, avec la « compréhension » de Trump, attaquèrent une marche antifasciste en utilisant exactement la même méthode.

En fin de compte, nous sonnons l’alerte : ils finissent toujours par utiliser les mesures d’urgence pour redoubler les attaques contre les libertés démocratiques et contre la lutte sociale, comme l’a récemment fait Hollande en France lors des mobilisations contre sa réforme du travail.

D’autre part, le terrorisme djihadiste insensé est inséparable de la politique de pillage impérialiste et de guerre du gouvernement étasunien et des gouvernements de l’UE, y compris le nôtre. Alors que les peuples du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord se sont insurgés dans de vraies insurrections populaires pour la justice sociale et la démocratie, les puissances mondiales étaient les alliées des dictatures corrompues de la région et ont permis l’écrasement impitoyable des révolutions.

Nous, les travailleurs et les jeunes, nous ne pouvons pas rester impassibles : en fin de compte, le sang et les morts, c’est toujours parmi nous. Cet attentat est une raison de plus pour entrer en action et faire face aux politiques de pillage impérialiste, de racisme, d’inégalité et de guerre.

SHARE