Home BRESIL Châtiment exemplaire pour tous ceux qui sont impliqués dans les exécutions de...

Châtiment exemplaire pour tous ceux qui sont impliqués dans les exécutions de Marielle et Anderson !

SHARE
Parti Socialiste des Travailleurs Unifié – Rio de Janeiro, la section brésilienne de la LIT-QI
L’assassinat, le 14 mars dernier, de Marielle Franco, conseillère municipale du PSOL et activiste sociale, et du chauffeur Anderson Pedro Gomes, a été un évènement brutal dans une ville déjà fortement secouée par le chaos social.
Tout indique qu’il s’agit d’une exécution. C’est même la principale piste d’enquête de la police. Il faut l’enquête la plus complète et le châtiment pour les tueurs et leurs commanditaires.
Nous ne savons pas encore quelle était la main qui a appuyé sur la détente, ni qui étaient exactement les commanditaires de ce crime, mais il semble que ce soit une exécution politique, en raison de l’intervention de la conseillère dans la dénonciation des crimes de policiers et dans sa militance pour les Droits humains, et du fait qu’elle faisait maintenant partie de la Commission qui accompagne l’intervention à Rio de Janeiro.
Mais nous pouvons d’ores et déjà dire qui est responsable de ce qui est arrivé à Marielle et à Anderson, et de ce qui arrive jour après jour à des milliers de personnes à Rio de Janeiro.
Il s’agit des mesures sociales et politiques prises par les dirigeants de la ville, de l’Etat fédéré et du pays, qui augmentent le chômage, suppriment des droits, attaquent les plus pauvres, justifient le génocide commis contre les femmes, les Noirs, les LGBT et les pauvres. Les responsables pour cela, Crivella, Pezão et Temer, sont ceux qui doivent répondre de la mort de la militante et activiste Marielle Franco.
Nous ne voyons pas la mort de Marielle Franco, conseillère, combattante et activiste, comme un événement isolé.
La mort de Marielle démontre la faillite complète de la sécurité publique dans notre Etat. Malheureusement, c’est un événement brutal de plus dans un Rio de Janeiro marqué par le chaos social, où il y a une véritable guerre sociale contre les pauvres.
Il y a des milliers de pauvres et de Noirs dans les bidonvilles de Rio, assassinés par l’Etat, comme dans le cas du bidonville d’Acari, dénoncé par la conseillère elle-même.
Les travailleurs sont pris entre les feux croisés du trafic de drogue, de la milice et de la police. Des mesures telles que la militarisation de la ville de Rio, au nom de la lutte contre la violence endémique dans la ville, ou l’invasion des collines et des communautés, ne font qu’augmenter la violence plutôt que de la réduire.
Au lieu de traiter les causes structurelles qui génèrent le désespoir social, au lieu d’attaquer le chômage, le manque de soins de santé, d’éducation, de logements et de services sanitaires élémentaires, on envoie l’Armée, ce qui ne fait qu’accroître la conflagration sociale et crée chaque jour des désespérés sociaux capable de n’importe quoi.
Face à ce scénario, nous pensons que les travailleurs et les travailleuses devraient organiser leur défense contre la police, la milice et les trafiquants.
En tant que PSTU, nous sommes solidaires avec les amis, la famille et les camarades de parti de Marielle Franco et d’Anderson. Notre parti insiste : ce crime ne peut rester impuni ; les commanditaires et les exécutants doivent recevoir un châtiment exemplaire.
Les assassinats de femmes, de Noirs, de LGBT et d’habitants des bidonvilles, comme Marielle elle-même, ne s’arrêteront que si nous nous rebellons contre ceux qui sont réellement responsables de cette mort.
Toute l’indignation, toute la douleur et toute la tristesse dont nous sommes témoins aujourd’hui doivent se transformer en action et organisation, pour que ceux d’en bas, la classe travailleuse, les Noirs, les pauvres, les habitants des bidonvilles, les LGBT, se rebellent et renversent ceux d’en haut.
– Châtiment exemplaire pour tous les impliqués dans l’assassinat de Marielle Franco et d’Anderson.
– A bas l’intervention militaire à Rio !
– Pour la fin de la violence et de la répression contre les pauvres et les Noirs dans la périphérie !
– Que les travailleurs organisent leur défense contre la violence de la police, la milice et le trafic de drogue.
– Temer, Pezão et Crivella : Dégagent !
SHARE