Home Condoléances Un ami, un combattant et un internationaliste

Un ami, un combattant et un internationaliste

8 février, 2022

C’est avec une grande tristesse et une grande fierté que j’écris la nécrologie de Peter Windeler. Nous adressons nos condoléances à l’épouse de Peter, à son  fils, ses petits-enfants, à ses deux sœurs et à son frère.

Par :Martin Ralph – International Socialist League, section de la LIT-QI au Royaume Uni

Ce fut un choc de recevoir la nouvelle que  Peter était mort paisiblement dans son sommeil aux premières heures du 30 janvier. Il avait 70 ans et attendait une échographie cardiaque, car certains tests avaient révélé un rythme cardiaque irrégulier. Il était très en forme et ne se plaignait jamais de maladie ou de fatigue.

Quelques heures avant sa mort, vers 19h30 le samedi, nous nous envoyions des SMS à propos de la prochaine réunion de l’ISL. Dans l’après-midi, il avait joué à la crosse – un sport d’équipe physiquement exigeant. Il avait récemment envoyé un article sur le Covid, « Covid – mortellement rentable », publié sur le site de la  litci.org/en. Deux jours auparavant, il avait pris la parole au nom du Stockport Trades Council lors d’une réunion « Stand Up To Racism » consacrée à l’holocauste et à tous les peuples qui ont subi un génocide. Il existe un enregistrement vidéo en direct de la réunion, et Peter a très bien parlé.

En janvier, nous avions parlé de la possibilité d’assister à la réunion du Réseau Syndical International de Solidarité et de Lutte qui se tiendra à Dijon en avril – Le Stockport TUC l’y a délégué.

Peter était très actif et ne se lassait jamais de lire et d’étudier le Marxisme, son histoire et sa théorie, et il lisait souvent des romans qui traitaient de la lutte.

Peter est né à Stockport. Lorsqu’il était étudiant, il a rejoint le WRP à Londres et est revenu travailler à Manchester. Plus tard, il a été un membre fondateur de l’ISL.

Son premier emploi a été de travailler à Ardwick, Manchester, à l’usine de caoutchouc Avon Moseley, propriété de la famille Moseley. Beaucoup de ceux qui y travaillaient depuis des années avaient le dos déformé par des années de labeur. Ils travaillaient dans des caves à actionner à la main de grandes machines qui fabriquaient les composés de caoutchouc servant à la fabrication du caoutchouc synthétique. Il disait que les conditions de travail dans l’usine auraient été reconnues par Charles Dickens. Après cet emploi, Peter a travaillé dans une banque avant de devenir enseignant bien des années plus tard.

Peter était un pilier de l’ISL ; il assistait à presque toutes les réunions de section, il pouvait écrire un article presque chaque semaine pour le Socialist Voice ou le site internet. À partir de 2018, il a commencé à se rendre aux réunions internationales de la LIT en Belgique et en Espagne en tant que membre de l’équipe de l’ISL.

À cause du Covid, tous les camarades de l’ISL ont appris à le connaître, car nous avons commencé les réunions de zoom dès que Covid a commencé.

La lutte pour construire la LIT et reconstruire la Quatrième Internationale faisait partie de sa vie.

À l’avenir, nous produirons un numéro spécial de Socialist Voice sur sa vie et sa contribution à la LSI, la lutte pour le marxisme et la lutte des travailleurs et des opprimés.

Quelques messages sur Peter

Nous remercions les dirigeants et les membres de la Ligue internationale des travailleurs – Quatrième Internationale et les contacts et sympathisants qui connaissaient Peter pour les merveilleux messages de condoléances provenant de trois continents. Nous avons transmis tous les messages à la femme de Peter, Sue, et à son fils.

________________

Danny : « Oh, wow. C’est affreux, juste affreux. Je n’ai jamais rencontré Peter en personne (seulement sur Zoom), mais il était un gentil et une sorte de force tranquille. Triste, triste nouvelle. Repose en paix. »

________________

Margarido : « Je n’arrive pas à y croire. J’ai rencontré Peter, et il était exactement comme Danny l’a dit et plus encore. Je ne sais pas quoi dire. Nous avons perdu l’un des nôtres. Mes condoléances à sa famille. »

________________

Ashley : « Peter était un grand socialiste et révolutionnaire, nous parlions souvent pendant le trajet en voiture vers des réunions, des événements, etc., pas seulement de politique, mais aussi d’histoire et d’intérêts personnels dans nos vies privées. J’ai toujours beaucoup apprécié nos discussions ensemble ; Peter me manquera beaucoup, un camarade et un ami dévoué. »

________________

John Pearson, un proche : « Je connaissais Peter depuis 1997, lorsque nous étions membres fondateurs de la Stockport Socialist Alliance. Il était l’un des socialistes les plus attachés aux principes et l’un des camarades les plus fiables et attentionnés que j’ai connus. Il va beaucoup me manquer.

_____________

Dawn Taylor, Secrétaire de la section de Stockport, Syndicat National de l’Education :

« Stockport a perdu un grand militant, et la voix de la justice sociale internationale sera moins forte sans lui ».

_____________

Alison Treacher, Présidente du Conseil des syndicats de Stockport :

« C’était un camarade très bien informé et il connaissait tellement de choses sur l’histoire du socialisme. Son décès est une grande perte pour le mouvement. »

____________

Camarades belges : « C’est avec une profonde tristesse que nous avons appris le décès de notre camarade Peter. Nous adressons nos condoléances à sa famille, ses amis et ses camarades de l’International Socialist League. Nous nous souvenons de lui comme d’un camarade extrêmement doux, attentionné et enthousiaste. Peter était un camarade discret et généreux qui parlait avec autant de passion de son travail, de la situation politique et des parties de pêche dans son Écosse natale, ce qui a façonné son incroyable accent.

Il était venu en Belgique en 2018 et 2019 lors des rencontres nord-européennes de la LIT, où nous avons discuté de la situation politique avec des camarades de France, de Suisse, de Belgique et de Russie. Puis des camarades de la LCT l’ont retrouvé lors de la rencontre en Espagne sur les syndicats et le parti révolutionnaire, où ce fut à nouveau l’occasion d’échanger et de bénéficier de son expérience politique et de sa pratique de l’internationalisme révolutionnaire.

La perte de Peter est d’autant plus difficile qu’elle est soudaine. Il est parti sans prévenir, nous laissant orphelins d’un camarade précieux qui nous manque déjà cruellement.

Peter, tu vivras dans nos souvenirs et dans chacune de nos luttes,

Peter Windeler, présent !

Pour la Ligue Communiste des Travailleurs,

Matthieu »

______________

Margaret McAdam

« J’ai lu le message de Sue Windeler concernant le décès dans son sommeil de son mari Peter – au début, je n’ai pas pu comprendre les mots, mais au fur et à mesure qu’ils s’estompaient, mes pensées, mes condoléances et ma sympathie sont allées vers Sue, leur fils et leurs petits-enfants, ainsi que les frères et sœurs de Peter.

Peter était une personne calme et sensible, attentionnée et dotée d’un grand sens de l’humour. C’était une personne privée et pourtant très publique dans sa politique et ses principes.

Je pense aussi à notre perte, il était notre camarade et notre confident. J’imagine Peter maintenant, dans son costume élégant et sa cravate, un trotskiste de grande classe qui aurait pu égaler Trotsky lui-même dans son style.

Peter a consacré sa vie politique adulte à la lutte pour le socialisme. Il était bien informé sur les écrits de nos maîtres historiques Marx, Engels, Lénine et Trotsky. Peter a étudié de près l’histoire de la lutte des classes, reconnaissant son importance en tant qu’outil pour comprendre, analyser et développer les outils nécessaires à la construction d’un programme socialiste pour le monde.

Il était également un lecteur avide de littérature contemporaine et développait régulièrement des analyses et critiques sérieuses des journalistes et analystes bourgeois contemporains. Peter partageait de manière désintéressée ses connaissances, ses idées et ses pensées dans ses discussions et ses écrits. Dans son dernier article, il a écrit sur la façon dont Covid a exposé la dégénérescence absolue du capitalisme – c’était bien documenté et approfondi et Peter a clairement exposé la nature contradictoire du capitalisme.

Peter a travaillé conjointement avec Martin Ralph à écrire pour la  publication de l’International Socialist League, Socialist Voice et à la reproduction des écrits de Bill Hunter (qui a dirigé l’ISL de 1988 à 2015).

La crosse et la pêche étaient deux des passions de Peter qui l’ont aidé à rester non seulement un trotskyste très intelligent, engagé et respectueux des principes, mais aussi un trotskyste en pleine forme. Nous n’avons pas encore appris la cause de la mort de Peter mais nous pouvons être certains que s’il existait une vie après la mort, il serait avec tous les grands trotskystes qui l’ont précédé, luttant pour le socialisme et organisant un match de Lacrosse et une partie de pêche.

Peter était très respecté et admiré au sein de l’internationale (Ligue internationale des Travailleurs QI) et il nous manquera à tous profondément. L’ISL sait que nous avons subi une grande perte – mais Peter sera toujours là – il a contribué à construire notre conscience en sachant que nous construisons un monde meilleur et un avenir meilleur.

Peter continue à vivre – le socialisme pour toujours ».