Home ETAT ESPAGNOL La VIe Rencontre de Corriente Roja vote l’affiliation à la LIT

La VIe Rencontre de Corriente Roja vote l’affiliation à la LIT

SHARE

 

 

La construction d'une organisation révolutionnaire, qui peut proposer un programme révolutionnaire dans les luttes et au sein des organisations unitaires de la classe ouvrière et les secteurs populaires, est la tâche principale des révolutionnaires. C'est dans ce but que nous construisons Corriente Roja.

 
Les 7 et 8 juillet dernier a eu lieu la VIe Rencontre de Corriente Roja, en présence de près de 100 personnes, y compris des délégués, des invités et des délégations internationales provenant du Portugal, de l'Italie, de l'Angleterre, de la Belgique et de l'Allemagne.
 
En plus de discuter de la situation politique de l'Etat espagnol et de l'Europe, et des projets d'organisation, de construction et de développement de Corriente Roja, la Rencontre a débattu du concept de parti et des nouveaux statuts, réaffirmant un concept léniniste d'organisation et adaptant les statuts à ce concept, l'organisation devenant ainsi plus disciplinée, plus aguerrie et, surtout, beaucoup plus démocratique. Le concept léniniste s'est avéré être – contrairement au concept bureaucratique de la social-démocratie et du stalinisme – le seul véritablement démocratique, où la base décide : on discute d'abord, puis on décide, et ensuite on agit tous à l'unisson.
 
Dans le cadre de ce concept, la Rencontre a non seulement pris position contre le concept stalinien du « socialisme dans un seul pays », mais elle a aussi discuté de la nécessité de construire une Internationale, une organisation mondiale révolutionnaire (c'est-à-dire un parti mondial de la révolution). C'est pourquoi, elle a décidé de s'affilier à la LIT-QI (Ligue Internationale des Travailleurs – Quatrième Internationale), la reconnaissant comme la seule organisation internationale vraiment engagée dans la lutte pour la reconstruction de la Quatrième Internationale et de son programme.
 
Cette décision a une signification historique pour l'organisation, et les membres de Corriente Roja en sont conscients, surtout quand on se rappelle que lors de la Ve Rencontre, un secteur a rompu avec Corriente Roja, défendant la politique d'une autre Internationale, qui toutefois ni se manifeste ni agit ouvertement en tant que telle. Nous nous référons au courant international dirigé par les frères Castro et Hugo Chavez, qui a défendu et défend toujours des dictateurs sanguinaires comme Kadhafi, en Libye, ou actuellement El Assad, en Syrie.
 
Corriente Roja est aujourd'hui une organisation beaucoup plus forte, avec davantage d'insertion sociale et clairement plus avancée qu'il y a un an. La VIe Rencontre en témoigne avec force et enthousiasme. L'affiliation à la LIT-QI fut un événement historique qui a rempli de joie les délégués et les invités, qui ont terminé la Rencontre en chantant l'Internationale et en acclamant la LIT-QI.
SHARE