Home Europe La LIT-QI dope le soutien à la résistance ukrainienne sur les réseaux...

La LIT-QI dope le soutien à la résistance ukrainienne sur les réseaux sociaux

Le 5 avril 2022

Le 2 avril une série de manifestations a eu lieu en Russie contre la guerre en Ukraine. Dans ce cadre, la LIT-CI a organisé une journée de manifestations sur les réseaux sociaux avec les slogans : En soutien à la résistance ukrainienne ! Pour le départ des troupes russes d’Ukraine ! Des armes pour l’Ukraine !

Parmi les nombreuses manifestations de solidarité avec la résistance ukrainienne, soulignons la manifestation de Sebastián Romero, prisonnier politique pour avoir affronté la réforme des retraites de Macri (2017) et dirigeant ouvrier du PSTU (Argentine) ; María Rivera, membre de l’assemblée constituante de la Convention constitutionnelle du Chili ; Zé Maria, dirigeant ouvrier du PSTU du Brésil, entre autres collègues. Nous soulignons également le soutien du secteur du travail, comme le vote en faveur de l’Ukraine par les représentants du syndicat des métallurgistes de São José dos Campos (Brésil), le soutien des camarades de la commission interne de Felfort, en Argentine, et des travailleurs des pétroliers de Veracruz, au Mexique. En Colombie, le parti socialiste des travailleurs (PST) a diffusé une interview de Ianko, un jeune homme de la communauté ukrainienne de Colombie . Au Paraguay, il convient de souligner l’adhésion de Julio López, président de la Confédération de la classe ouvrière (CCT), de David Campos, délégué adjoint de SITRANDE, le syndicat national de l’électricité, et d’Eduardo « Coco » Arce, dirigeant syndical historique. En Europe, Daniele Cofani, leader de la lutte chez Alitalia, et Diego Bossi, un ouvrier de Pirelli, (tous deux d’Italie) ; Laura Requena (État espagnol) et João Reis, travailleur de l’automobile (Portugal) ont également manifesté.

Sebastian Romero, María Rivera, Zé María, Diego Bossi, Daniele Cofani, Laura Requena, João Reis, Jhon Vega.
Julio López, président de la CCT du Paraguay
Syndicat des métallurgistes de São José dos Campos (Brésil)

 

 

Ouvriers du pétrole, Veracruz Mexico
Commission interne de Felfort, en Argentine

Depuis le Costa Rica, Jhon Vega, ancien candidat aux dernières élections présidentielles, a lancé un appel via une vidéo sur les réseaux sociaux du Parti des travailleurs (PT). Dans ce même pays, des marques de solidarité sont arrivés du Camp des jeunes du PT, du Mouvement paysan du nord et le syndicat Dos Pinos a collecté de l’argent auprès des travailleurs en solidarité avec la résistance ouvrière ukrainienne.

Camp des jeunes du PT-Costa Rica
Mouvement paysan du nord, Costa Rica

 

Syndicat Dos Pinos

Auparavant, le 30 mars, les syndicats centraméricains avaient appelé les travailleurs du monde entier à se joindre à ce processus de mobilisation basé sur l’appel du mineur ukrainien Yuri Petrovich Samoilov [manque lien vers l’article en français], président du Syndicat indépendant des mineurs de Krivoy Rog (région de Dniepropetrovsk, Ukraine).

Lire aussi | Appel international d’un mineur ukrainien

À ce jour, les photographies continuent d’arriver en soutien à la campagne, et se sont déjà 14 pays qui s’y ajoutent dont l’Italie, l’État espagnol, la Belgique, la Suisse, le Portugal, l’Équateur, le Brésil, la Colombie, le Chili, l’Argentine, le Paraguay, le Pérou, le Venezuela et le Costa Rica.

La LIT-CI poursuivra la campagne de solidarité internationale de résistance des travailleurs et du peuple ukrainien, à travers ses sections et en collaboration avec d’autres organisations politiques, syndicales et des Droits de l’Homme. Nous appelons les travailleurs du monde entier à unir leurs forces contre la guerre de Poutine et à être solidaires avec la classe ouvrière ukrainienne.

Soutien total à la résistance ukrainienne ! Dehors d’Ukraine les troupes russes ! Des armes pour l’Ukraine ! Non à l’OTAN !

  Traduit de l’espagnol par Delphine Rumpczyk