dim Déc 04, 2022
dimanche, décembre 4, 2022

Qui a tué Moise Kabagambe?

Par: PSTU, section de la LIT-QI au Brésil

Moise Mugenyi Kabagambe,jeune, 24 ans, noir, congolais et travailleur, a été sauvagement assassiné le 24 janvier à Barra da Tijuca, Rio de Janeiro. Moise a été ligoté et battu à mort ! Selon sa famille, Moise travaillait comme commis de cuisine au kiosque Tropicália, situé au « poste 8 », et était payé à la journée.

Alors qu’il collectait le paiement de deux tarifs journaliers en retard, il a été brutalement battu à mort par cinq hommes avec des morceaux de bois et une batte de baseball. La violence barbare ne s’arrête pas là. La famille dénonce toujours le fait qu’à son arrivée à l’IML, il manquait à Moise certains organes! L’affaire a gagné en notoriété après un acte réalisé par sa famille et ses amis le 29 devant le kiosque, dénonçant le meurtre et demandant justice.
Nous savons pourquoi Moise a été assassiné! C’est le résultat du racisme, de la xénophobie et de l’impunité systémiques, qui rendent nos Noirs vulnérables à toute forme de violence dans cette société. Nous vivons chaque jour la perte irréparable de nos frères dans les ruelles, les favelas, les périphéries et dans tout le Brésil par l’État raciste et ses précurseurs qui pratiquent le génocide contre notre peuple.

Lorsqu’un frère ou une sœur noir(e) est assassiné(e) ou tué(e), ne doutons pas qu’il existe une politique qui perpétue l’extermination de notre peuple. Les séquelles et les conséquences de plus de 350 ans d’esclavage, sans réparation, ont laissé notre peuple en marge de toute violence, survivant avec le strict minimum, sans garantie des droits fondamentaux pour la reproduction de la vie.

Ce qui est en cours, c’est la politique d’extermination, de criminalisation et d’incarcération. Le Brésil, bien qu’il soit le pays qui compte la plus grande population noire en dehors de l’Afrique et qu’il ait accueilli des immigrants ces dernières années, ne fournit pas et garantit encore moins la vie et les droits historiquement revendiqués par la classe ouvrière. Nous exigeons les noms et les arrestations des personnes impliquées dans le meurtre barbare de Moise et des réparations de la part de l’État du pays qui, historiquement, doit beaucoup aux Noirs!

Moise, Présent!
Arrêtez de nous tuer!
Justice pour Moise et réparation, maintenant!

Source: https://www.pstu.org.br/quem-matou-moise-kabagambe/

Ces articles peuvent vous intéresser

Découvrez d'autres balises

Artigos mais populares