Home BELGIQUE Ni Trump ! Ni OTAN ! Mobilisons contre la machine de...

Ni Trump ! Ni OTAN ! Mobilisons contre la machine de guerre impérialiste !

50
0
SHARE

La venue de Trump au sommet de l’OTAN à Bruxelles est une occasion pour aller manifester. Une grande partie de la population a été dégoûtée par les propos et les comportements de D. Trump, véhiculés par les médias. C’est ce dégoût qui motive beaucoup de personnes à se mobiliser contre cette visite.

Nous devons, en effet, rejeter tous ces propos et discours militaristes, xénophobes, misogynes, dont Trump s’est fait le principal représentant. Mais nous entendons aussi ces discours en France, en Belgique, en Pologne, en Roumanie… où l’on s’attaque à nos droits sociaux, nos conditions de vie et de travail et à nos droits démocratiques. Avec la montée de l’extrême droite ou de partis populistes et nationalistes, la bourgeoisie internationale intensifie sa guerre contre la classe ouvrière et les peuples en lutte. Et pour cela, tous les moyens sont bons pour imposer leur système.

Fini donc les beaux discours, l’hypocrisie impérialiste : c’est le véritable visage du système capitaliste que nous voyons : raciste, machiste, guerrier, arrogant… Ainsi, Obama, le prédécesseur de Trump, malgré ses beaux sourires et ses larmes avec lesquelles il s’affichait souvent devant les médias, était tout aussi militariste en augmentant l’arsenal nucléaire des Etats Unis ou en développant à grande échelle les attaques de drones « contre le terrorisme ». Sa politique « anti migration » n’a fait que préparer le terrain pour que Trump puisse s’attaquer aux migrants latino-américains et à la communauté noire-américaine.

La venue de Trump au sommet de l’OTAN démontre que, contrairement à ses déclarations passées, il a besoin de cette organisation et il va ré-insister pour que tous les membres augmentent leurs dépenses militaires jusqu’à 2 % du PIB. L’OTAN est une organisation militaire qui sert de force d’intervention pour protéger les intérêts de l’impérialisme américain et de ses alliés. Elle sert également à dévier la production de biens essentiels pour la population vers d’importantes dépenses militaires. L’envoi par Trump de « la mère des bombes » en Afghanistan est une démonstration de force, mais aussi un signal donné à l’industrie militaire qu’il veut intensifier la politique offensive des Etats Unis, et donc vendre plus d’armes.

Charles Michel et les gouvernements européens se disent parfois être contre les positions de Trump, car il serait un peu trop brutal ou unilatéral, mais ils défendent le même projet impérialiste. Le gouvernement belge, par exemple, augmente fidèlement ses dépenses militaires, rachète des F-35, avec une plus grande capacité destructrice, envoie ses militaires aux quatre coins du monde sous le couvert de « la lutte contre le terrorisme ». En Afghanistan, par exemple, les troupes belges soutiennent l’occupation militaire du pays, et en Syrie, suivant le mandat yanqui, les troupes belges aident à maintenir le statu quo d’Assad au pouvoir, au prix de la mort de milliers de civils. Nous sommes donc tout aussi contre Michel et son gouvernement sécuritaire et va-t-en guerre.

Mobilisons-nous pour mettre fin à cette politique impérialiste que Trump et le gouvernement Michel représentent :

Trump not Welcome !

Non à l’achat des F-35 !

Retrait de toutes les troupes militaires belges de l’étranger !

La Belgique hors de l’OTAN, l’OTAN hors de la Belgique !

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here